Responsable d’entreprise funéraire

Si le métier s’est longtemps transmis de père en fils, beaucoup de néophytes se lancent aujourd’hui dans l’activité funéraire, lors d’une reconversion professionnelle, par exemple, et créent ou reprennent une affaire.  Etre responsable funéraire exige une grande disponibilité, beaucoup de rigueur et un grand sens de l’écoute.  Cela requiert aussi de participer à des activités locales pour s’inscrire dans le paysage de la commune dans laquelle l’entreprise est implantée.

Pour être à même de gérer une entreprise de pompes funèbres, il faudra détenir le diplôme de conseiller funéraire et y ajouter un complément de formation de comptabilité-gestion d’une durée de 42 heures.

De plus, le responsable de l’entreprise doit obtenir une habilitation préfectorale pour exercer, l’activité funéraire étant réglementée.

 

La formation de Responsable d’entreprise

En tout, la formation de dirigeant dure à minima 252 heures.

Les  + d’ENAMEF

Notre formation en gestion est dispensée par un expert comptable ou un comptable et elle est strictement orientée dans le domaine funéraire. Les stagiaires voient ainsi comment s’organise la vie de l’entreprise de pompes funèbres, de la chambre funéraire ou du crématorium.

Le secteur aujourd’hui 

Le secteur funéraire compte environ 4 000 entreprises en France, pour 20 000 salariés.

Si deux ou trois acteurs du marché sont de très grosses structures, un grande majorité sont encore des TPE, pour la plupart indépendantes de tout groupement.